Les règles du chômage changent au 1er novembre 2019

 La réforme de l'assurance chômage prévoit un certain nombre de nouveautés à partir du 1er novembre 2019.

Le décret d'application de la réforme de l'assurance chômage a été publié le 28 juillet 2019 (décret n°2019-797 du 26 juillet 2019 relatif au régime d'assurance chômage) et pour bénéficier de l'allocation chômage, il faut , à compter du 1er novembre 2019:

  • avoir travaillé six mois (130 jours ou 910 heures) sur les 24 derniers mois pour les salariés âgés de moins de 53 ans à la date de fin de contrat (au lieu de 4 sur les 28 derniers mois)
  • avoir travaillé 6 mois sur les 36 derniers mois pour les salariés âgés de plus de 53 ans à la date de la fin de leur contrat de travail
  • avoir travaillé 6 mois pour bénéficier du rechargement de ses droits (contre 1 mois aujourd'hui)
  • les salariés qui démissionnent afin de créer un projet professionnel pourront bénéficier de l'assurance chômage à condition de cumuler 5 années d'ancienneté. Le projet professionnel doit "avoir un caractère réel et sérieux et doit être attesté par la commission paritaire interprofessionnelle régionale mentionnée à l'article L.6323-17-6 du code du travail"
  • Les indépendants, dont l'entreprise est liquidée, pourront bénéficier d'une allocation d'un montant de 800 euros pendant 6 mois. l'activité devra avoir généré 10 000 euros par an sur les deux années précédant la liquidation judiciaire
  • Si la personne gagne plus de 4 500 euros bruts par mois dans son emploi avant d'être au chômage, l'indemnité diminuera à l'avenir de 30% à partir de 7 mois sans emploi avec un plancher fixé à 2 261 euros net par mois. Seuls les cadres de plus de 57 ans ne sont pas concernés par cette dégressivité des droits au-dessus d'un salaire plancher

(source: service-public.fr; Légifrance; Juritravail)