Bienvenue sur le site de l'UDAF de l'Hérault.

Logement social : L’allégement des quotas d’HLM, une annonce gouvernementale inacceptable.

Après le coup de rabot de 5 euros des APL, le gouvernement début août, persiste et signe, dans les mauvaises orientations du logement social.

Alors que la récente réduction de 5 euros des APL va impacter 75 % des bénéficiaires appartenant aux ménages les plus pauvres, cette annonce préfigure le sens de la  politique sociale du gouvernement Macron : donner plus de temps aux communes et alléger leurs obligations en matière de développement de leur parc HLM.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (article la Marseillaise du 31 août 2017.pdf)article la Marseillaise du 31 août 2017.pdf[ ]1507 Ko

Lire la suite : Logement social : L’allégement des quotas d’HLM, une annonce gouvernementale inacceptable.

Quand aucun des parents n’a d’emploi, 6 familles avec enfant(s) sur 10 sont pauvres

Une note du Conseil d’analyse économique parue en avril 2017 rappelle que l’emploi est déterminant pour la situation de pauvreté des familles avec enfant, et ce quelle que soit la structure de la famille : "Les taux de pauvreté varient aussi fortement dans les familles monoparentales selon que le parent travaille [environ 20% de taux de pauvreté] ou non [environ 65%]."

Autre illustration de l’importance de l’emploi sur le taux de pauvreté : le taux de pauvreté des familles monoparentales dont le parent travaille est légèrement inférieur à celui des couples avec enfants dont un seul parent travaille.

Mise en oeuvre de la prescription de l'activité physique

Déploiement sur le territoire national de la possibilité pour le médecin de prescrire une activité physique aux patients atteints d'Affections de Longue Durée (ALD), activités physiques adaptées à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient (instruction du 3 mars 2017 qui complète le décret n°2016-1990 du 30 décembre 2016 de l'article 144 de la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 dite "loi de modernisation de notre système de santé")

Port du casque obligatoire à vélo

A Partir du 22 mars 2017, le port du casque à vélo est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, et ce qu'ils soient conducteurs ou passagers. En cas de non-respect, les parents s'exposent à une amende de 135€.

De même, les vélos enfant et adulte doivent être équipés de feux avant et arrière, d'avertisseur sonore et le port du gilet jaune est obligatoire hors agglomération.

Plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants

"Enfants en danger: dans le doute, agissez!", tel est le leitmotiv de la campagne de communication relayée sur le site du Ministère des familles, de l'enfance et des droits des femmes que vous pouvez consulter sur http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/plan-interministeriel-de-mobilisation-et-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-enfants-2017-2019/

Vous pourrez également consulter les axes de ce plan et devenir acteur pour lutter contre les violences faites aux enfants! Pensez au 119!

Allez également consulter la fiche repère "les solutions pour aider un enfant en danger" (extraite du site du Ministère des familles, de l'enfance et des droits des femmes) que vous trouverez en pièce jointe

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (FICHE REPÈRE.pdf)Fiche repère [les solutions pour aider un enfant en danger]305 Ko